Historique de LA VIGILE

C’est le 12 novembre 1999 que LA VIGILE a été validée comme organisme à but non lucratif. Son nom officiel est Réseau d’accueil des agents et agentes de la paix (LAVIGILE). Le premier conseil d’administration était composé de M. Jacques Denis Simard, président, M. Gérard Briand, vice-président, Mme Diane Richard Simoneau, secrétaire, Mme Diane Tremblay Simard, trésorière et M Jacques Simoneau et Mme Anne-Hélène Dussault, administrateurs.

Vision des services

M. Jacques-Denis Simard a fait carrière à la Sûreté du Québec (SQ) de 1972 à 2005. C’est principalement au cours de son affectation comme policier responsable du programme d’aide au personnel pour l’Est du Québec de la SQ que l’idée de fonder une maison de thérapie spécifique aux personnes portant l’uniforme prend forme. Aidé de son collègue et conseiller M. Jacques Simoneau, policier au service de police de la Ville de Québec, responsable du programme d’aide aux policiers de la Ville de Québec que le projet prend forme. Nous avons commencé nos opérations d’aide en 2003 en étant partenaire clinique du Centre Casa et de la Villa Ignatia, deux (2) centres en toxicomanie de la ville de Québec. Le conseil d’administration de LA VIGILE a autorisé l’achat d’une maison de thérapie le 6 janvier 2012 et le 26 septembre, LA VIGILE signait le contrat notarié d’acquisition de sa bâtisse au 2-A, rue Mgr Marc-Leclerc à Québec. Elle accueillait ses premiers résidents le 27 novembre 2012.

Comments are closed.